PECCRAM 

Programme d’Éducation à la Connaissance du Chien et au Risque d'Accident par Morsure


Alexandre avec un chien (2)

Cet enfant ne sait pas le risque qu'il encourt en s'approchant de ce chien pour le caresser!

Pour qu'un jeune enfant sourie sur une photo, que lui dit l'adulte ? "Cheese"! Et l'enfant sourit en montrant les dents ! Donc, quand un enfant voit un chien montrer les dents, il croit qu'il sourit car il reproduit sur l'animal ce qu'il connait du fonctionnement des codes humains ! Or un chien qui montre les dents est potentiellement dangereux.

Quand un chien appelle un enfant au jeu, que fait-il ? Il s'excite et il peut aboyer joyeusement. Or, un jeune enfant craint les aboiements et les mouvements saccadés. Ainsi parce qu'il ne reconnait pas le langage canin, le jeune enfant se prive d'une belle relation amicale.

Quand un chien est stressé, il peut être parfaitement immobile et n'émettre aucun son. L'enfant ne se méfiera donc pas de l'animal et il pourra se faire mordre s'il énerve le chien à ce moment-là !

Le défaut d'éducation au langage canin chez le jeune enfant constitue bien un facteur de risque dans la relation enfant / chien.

Il est donc indispensable de pouvoir éduquer les enfants au langage canin pour qu'ils puissent établir de bonnes relations avec cet être éminemment social qu'est le chien.

Il y a 7 millions de chiens en France, les enfants les croisent tous les jours à la sortie des classes sans avoir jamais appris à les connaitre.